jeudi 2 mars 2017

221 fois par jour !

D'après les chiffres fournis par HP (HP/Tecmark), les utilisateurs de smartphones consulteraient leur machine en moyenne 221 fois par jour.



Un chiffre qui peut paraître surprenant voire exagéré, quoi que ... 

Ces derniers jours, en regardant autour de moi dans les rues, dans les transports en commun, je voyais plus de personnes avec un smartphone en main que sans ... à croire que ceux qui n'en n'ont pas vont commencer à paraître bizarres.

A y réfléchir le chiffre annoncé de 221 utilisations quotidiennes n'est peut-être pas si exagéré que cela !

La question à se poser alors est de savoir ce que nous pouvions bien faire lorsque cela n'existait pas.

Et oui, si l'on remonte ne serait-ce qu'une vingtaine  d'années en arrière, le smartphone ne faisait pas partie de notre environnement quotidien ...




C'est aussi surprenant que les 221 fois par jour mais c'était pourtant comme cela que nous vivions, sans cet accessoire devenu omniprésent !

A méditer !





vendredi 24 février 2017

Le commerce en ligne pointé du doigt !



D'après les chiffres, plus de 60 % des internautes français effectuent des achats en ligne sur internet (plus de 36 millions de français tout de même). 

La part du commerce qui se joue aujourd'hui sur le net est de plus en plus importante.

Cependant, la répression des fraudes constate que, je cite :

"Des anomalies ont été constatées dans près d’un tiers des 10 829 sites de commerce électronique inspectés"

et a même dressé 19 procès verbaux pour des sites commerciaux bien connus.

Tout cela est assez impressionnant et prouve que même si le commerce sur internet arrive à un certain stade de maturité, les moyens mis en oeuvre pour cadrer cette évolution ne sont pas suffisants.

Restons donc vigilants, même chez les grandes enseignes, nous voilà avertis.

Pour en savoir plus, l'article sur le monde.fr :




mercredi 22 février 2017

On ne rigole pas avec la sécurité



La sécurité est en enjeu important en informatique. 

Quelques précautions permettent parfois de se prémunir contre les dangers omniprésents sur la toile.

Le tout est de savoir ce qu'il faut faire ou ne pas faire.

Et pour cela il faut s'informer, se documenter, apprendre comment fonctionne cet écosystème. 

On trouve beaucoup de choses à ce sujet, la littérature ne manque pas, que ce soit dans les livres, les magazines ou sur internet. Mais cela peut très vite devenir compliqué et peu engageant.

Le site Hack Academy propose une approche ludique et assez simple pour aborder ces notions de sécurité informatique (paiement sécurisé, vol de mots de passe, logiciels malveillants, phishing) et comprendre comment il faut se protéger.

A visiter !




mardi 21 février 2017

20 nouveaux métiers du numérique qui recrutent



Nous vivons dans un monde en perpétuelle évolution, tout change très vite et en informatique tout évolue très très vite.

C'est notamment le cas des métiers de l'informatique. 

Il y a une trentaine d'années, on cherchait des informaticiens (des personnes qui travaillaient dans le domaine de l'informatique, et cela s'arrêtait presque là !). Au mieux, on parlait de programmeurs, de techniciens réseaux, de spécialistes système qui savaient manier le fer à souder mais cela n'allait pas vraiment plus loin. On trouvait des bricoleurs en tout genre mais surtout passionnés par l'informatique.

Il y a une vingtaine d'années, un professeur de faculté disait : en informatique, il n'existe aujourd'hui que 20 % des métiers d'informatique qui existeront dans dix ans et cet enseignant avait tout à fait raison.

L'informatique a énormément évolué ces quinze dernières années, avec en autre l'arrivée d'internet à grande échelle. Et il a donc fallu s'adapter. Les métiers se sont diversifiés et il y a eu un phénomène de spécialisation des différentes disciplines : expert en sécurité, designer, Webmaster, community manager, intégrateur web, game designer pour n'en citer que quelques uns.

Le magazine Capital liste une vingtaine de ces nouveaux métiers du numérique, les formations à suivre et les salaires proposés. 

A lire pour la simple curiosité ou pour ceux qui sont à la recherche de nouvelles filières qui recrutent.


jeudi 9 février 2017

C'est l'heure des mises à jour


Ces jours-ci, plusieurs logiciels se mettent à jour ...





C'est le cas du navigateur Vivaldi qui passe en version 1.7. Au programme, un outil de capture de zones, connexions non-sécurisées, ... le détail des évolutions ici.









C'est également le cas du navigateur Opera qui passe en version 43. Au rayon des évolutions : performances, préchargement des pages, ... le détail des évolutions ici.






Enfin, c'est Avast qui présente la mouture 2017 de son antivirus gratuit. Un antivirus qui se veut devenir plus qu'un antivirus : surveillance des logiciels en temps réel, mode passif pour cohabiter avec un deuxième antivirus (ceinture et bretelles), un mode spécial "joueurs" pour ne pas interférer avec les parties en cours, ... tous les détails ici.


A vos mises à jours !




jeudi 2 février 2017

Amazon : la révolution commerciale




Pendant les fêtes de fin d’année et également ces derniers jours, la chaîne RMC découverte nous a fait découvrir l'envers du décor chez Amazon au travers d’un reportage qui a été tourné dans l’un des cinq entrepôts installés en France et localisé dans la région lilloise.

Ce reportage nous éclaire sur ce qui se cache derrière notre petit écran d’ordinateur lorsque nous passons commande chez le géant mondial du commerce.

Amazon a complètement bouleversé le paysage du commerce en ligne et nous en dit plus au travers de ce reportage très instructif.




Amazon, c’est avant tout des chiffres qui donnent le vertige :

- une plate-forme logistique sur la métropole lilloise capable de digérer 150 camions de marchandises par jour.

- des surfaces de stockage grandes comme … 15 terrains de football.

- un record de 1.4 millions de commandes enregistrées en un seul jour (lors du black friday en décembre dernier) soit plus de 960 commandes passées à la minute.

Amazon, c’est aussi une révolution dans les méthodes de travail :

- l’ensemble des articles qui arrivent en entrepôt sont photographiés, scannés et pesés (la photographie permettra d’alimenter les pages du site, le scan permettra de prévoir le conditionnement pour l’envoi et le poids permettra un contrôle automatisé lors de l’envoi des colis).

- des méthodes de stockage innovantes où chaque emplacement est optimisé.

- une grande partie des processus automatisés avec par exemple des robots qui déplacent les étagères pour venir alimenter les préparateurs de colis.

- lors de la préparation des colis, un logiciel détermine le modèle de colis à utiliser (parmi une trentaine de modèles) pour emballer au mieux les produits à expédier ainsi que la longueur du ruban de scotch à prévoir.

- des tests sur le conditionnement des articles où l’on laissera tomber de 17 manières différentes un objet pour s’assurer que l’emballage va correctement jouer son rôle de protection.

Mais Amazon est aussi et surtout une incroyable machine informatique sans laquelle il serait tout à fait impossible de réaliser de telles prouesses. Quand on s’y connait un peu en informatique, on essaye d’imaginer les outils informatiques déployés pour mettre en oeuvre cette incroyable usine logistique. On a peine à croire aux logiciels et bases de données qui permettent de gérer ces millions de produits au niveau du stock, du réapprovisionnement, de la facturation, et en temps réel… une incroyable machine qui n’a pas le droit à l’erreur ou à la panne.

Bref, une quantité de choses incroyables et invisibles dernières notre écran mais qui révolutionnent pourtant en profondeur le monde du commerce en ligne.

Un reportage à voir ne serait-ce que pour la curiosité.




lundi 30 janvier 2017

Nouveau règlement européen sur la protection des données


"Ce qui se conçoit bien s'énonce clairement - Et les mots pour le dire arrivent aisément ...
disait un célèbre poète ... jusque là, tout parait clair et limpide !

Mais dans un tout autre registre, la CNIL a annoncé récemment  :

"Le nouveau règlement européen sur la protection des données personnelles est paru au journal officiel de l’Union européenne le 4 mai 2016 et entrera en application en 2018. L’adoption de ce texte doit permettre à l'Europe de s'adapter aux nouvelles réalités du numérique."

et là, on ne peut que constater qu'il s'agit ici d'un domaine beaucoup moins clair et beaucoup moins limpide.

Autant il faut s'accorder à dire que la protection des données personnelles est une chose importante, qui doit être cadrée ... mais là, cela ne semble pas aussi simple à mettre en oeuvre ...




et cela paraît encore plus impressionnant quand on accède au "dataviz" du règlement :

(La dataviz - raccourci pour Data Vizualisation - est l'anglicisme qui désigne les techniques permettant de présenter des données sous forme visuelle afin d'en faciliter la compréhension et/ou l'analyse)





Il faut s'équiper d'une bonne dose de courage, de quelques décontractants, d'une lampe de poche et d'un GPS pour affronter ce genre de montagne !

Bon courage !